Debian/Ubuntu: Changer la résolution de la console

Attention, ne marche qu’avec la version 1 de GRUB – c’est-à-dire pour les versions d’Ubuntu antérieures à la 9.10.

Avoir un petit ordinateur annexe qui sert de serveur c’est bien, ne pas en avoir – ou vouloir utiliser des solutions plus portables – c’est moins pratique. Pour ça, on peut utiliser des Debian virtualisés avec VirtualBox par exemple. Néanmoins, on ne peut pas se connecter à distance sur les consoles de ces machines virtualisées depuis l’hôte. On est donc obligés d’utiliser le système d’exploitation, sans interface graphique, en mode console. Seulement, la console est parfois très petite, on peut donc facilement changer la résolution de celle-ci.
Continue reading Debian/Ubuntu: Changer la résolution de la console

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Quelle version de Debian ?

Après plusieurs mises à jours, des serveurs différents qui ne sont pas construits pareils (ils n’ont pas la même fonction), etc.. c’est parfois dur de se rappeler sur quelle version de Debian tel ou tel serveur est-il installé.. Ainsi, pour connaitre la version de votre système Debian (et ses dérivées comme Ubuntu, Kubundu..) en console, il vous suffit de faire:

Chez moi, voilà la réponse:

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Forcer Eclipse à utiliser une certaine version de Java

Pour une raison on une autre – personnellement pour exécuter eclipse en 32bits sur un système 64bits – on a plusieurs versions de Java installées sur la même machine et ces différentes versions – pas de le sens numéro – ont une importance puisqu’elles ne s’éxécutent pas de la même manière, c’est-à-dire n’ont pas la même numéro de version ou ne s’éxécutent pas avec la même infrastucture. Bref, si vous souhaitez utiliser une version spéciale de Java dans Eclipse vous pouvez modifier le fichier config.ini à la racine du dossier d’installation d’Eclipse.

Dans ce fichier config.ini, ajoutez ces deux lignes:

Avant la ligne définissant les arguments de la VM (Virtual Machine – Machine Virtuelle), s’il y en a :

Si vous souhaitez utiliser une version spéciale de Java par défaut dans tout le système, c’est possible.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Ubuntu: Ajouter et modifier la version de Java

$ java -version retourne le numéro de version de Java que vous utilisez. Souvent, il y a plusieurs versions de Java installées sur un même système, nous allons voir comment modifier simplement la valeur par défaut et en ajouter avec update-alternatives.

Modifier la valeur par défaut de Java

La version de Java est gérée par update-alternatives qui fourni des alternatives pour un même éxécutable. C’est-à-dire que /usr/bin/java n’est pas un éxécutable mais un lien vers un exécutable. Pour voir la liste des valeurs – et modifier la valeur par défaut – possibles de /usr/bin/java, il faut faire:
Continue reading Ubuntu: Ajouter et modifier la version de Java

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Ubuntu: Installer un nouveau kernel

Pour installer un nouveau kernel dans Ubuntu, plus besoin de s’embêter avec la compilation, kernel.ubuntu.com propose les kernels en fichiers .deb compilés avec les options par défaut de toutes les versions d’Ubuntu.

Ainsi, téléchargez tous les fichiers pour votre système (i386 – 32bits – ou amd64 – 64 bits) de la version du kernel que vous voulez dans un dossier à cette adresse:

http://kernel.ubuntu.com/~kernel-ppa/mainline/

Ensuite, dans le console, placez-vous dans le dossier dans lequel vous avez télécharger les fichiers .deb puis exécutez:

Le nouveau noyau est installé et est automatiquement placé par défaut dans grub.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Ubuntu/Debian: Formatage bas niveau

Vous avez peut-être déjà entendu parler du formatage bas niveau. C’est un formatage qui remet le disque dur dans un “état constructeur”, c’est-à-dire où tous les inodes sont à zéro. Sous Windows, on ne peut pas vraiment formatter un disque dur jusqu’a ce point, il faut utiliser des logiciels issus du constucteur du disque dur. Ceux-ci re-créés en général la table de partition.

Sous Debian et ses dérivées, c’est très simple grâce à la commande dd. Ainsi vous pouvez copier tous les inodes d’un périphérique – device – sur un autre. Or, on sait que le périphérique défini par /dev/zero est un périphérique virtuel qui contient que des zéros, donc on va mettre le contenu de celui-ci dans notre disque dur…

Pour récupérer le nom de code (c’est-à-dire le xxx de /dev/xxx) de votre disque dur, faites:

Continue reading Ubuntu/Debian: Formatage bas niveau

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Ubuntu: Fusionner des fichiers PDF

Pour fusionner deux ou plusieurs fichiers PDF en un seul sous Ubuntu c’est très simple, il vous suffit d’installer le packet pdfjam qui contient la commande”pdfjoin” qui va nous permettre de fussioner nos PDF. Admétons que nous avons 3 fichiers PDF nommés respectivements “un.pdf”, “deux.pdf” et “trois.pdf”. Nous voulons les fusionner en une seul pdf nommé “unique.pdf” :

Note : l’installation de “pdfjam” peut neccessiter le téléchargement de plus de 100 méga-octets de packets.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Tortoise SVN pour Ubuntu : Nautilus SVN

Sous Windows, la gestion d’un dépôt SVN est très simple grace à l’interface graphique Tortoise SVN qui permet de faire comme si le dépôt était un dossier. On modifie un fichier dans celui-ci et ce fichier change d’étiquette. Son étiquette est maintenant “plus à jour”, dans ce genre là. Avec Ubuntu, ça n’a jamais été aussi simple (avant, un “svn checkout” puis un “svn commit”, etc…) qu’avec la nouvelle version de Nautilus SVNbêta (la 0.12), qui est une extension à Nautilus, l’explorateur de fichier par défaut. Continue reading Tortoise SVN pour Ubuntu : Nautilus SVN

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

GParted (Ubuntu): Formater en NTFS

Formater en NTFS peu être utile, notament pour ne plus utilser un “vieux” système de fichiers comme FAT32 qui limite parfois la taille des fichier à 2 ou 4 Go sur un disque dur externe par exemple… Sous Ubuntu, GParted est installé par défaut, seulement, les packets neccessaires pour “l’interpretation” et le formatage en NTFS ne sont pas installés. Pour pouvoir utiliser et gêrer pleinement les partitions NTFS, il faut simplement installer le packet ntfsprogs :

sudo apt-get install ntfsprogs

Maintenant, vous pouvez gêrer les partitions NTFS.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Accès aux fichier par sftp en commandes

Attention: C’est article est uniquement dédié aux utilisateurs de distributions issues de Debian (ex: Ubuntu)

Celà ne vous est jamais arriver de vouloir avoir un dossier qui contient d’autrs dossiers/fichiers mais qui sont sur un/des serveur(s) distant ?

Je parle de mon expèrience : maintenant, au lieu d’utiliser un FTP (sécurité faible) avec un logiciel (pas pratique), j’ai un répertoire qui contient tous les dossiers de mon serveur – pour un sécurité renforcée, sftp se connecte au serveur par SSH. Comme ça, je fait un copier / coller vers un autre répertoire et c’est parti.
Encore mieux : je travaille directement sur les fichiers sur le serveur ! C’est-à-dire que quand je fait “enregistrer”, c’est directement sur le serveur. N’est-ce pas génial ?

Pour vous présenter la méthode de sftp (méthode qui se fait dans la console), je vous ai fait un PDF.

Cliquez-ici pour accèder au fichier PDF

A bientôt.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail