Installer Webistrano avec nginx et PostgreSQL sous Gentoo

Webistrano est une application Web développée en Ruby On Rails permettant le déploiement automatisé de vos applications, qu’elles soient Web ou non. Ainsi, via le front-end Web, vous n’aurez qu’à appuyer sur un bouton pour que Webistrano récupère vos sources depuis un dépôt (svn, git, …) et depuis un répertoire et le déploie sur votre ferme de serveurs, en lançant par exemple les différents tests que vous aurez effectués. Si une erreur apparaît, Webistrano annule tous les changements et laisse l’application fonctionnelle comme elle l’était.

Pour installer Webistrano, vous avez besoin de Ruby On Rails, d’un serveur Web et d’une base de données. Je vais utiliser nginx comme serveur Web et PostgreSQL comme base de données. Je ne vais pas vous expliquer comment installer nginx et PostgreSQL, il y a déjà de très bons articles qui vous l’expliquent.

Installation du Ruby On Rails

Pour installer Ruby On Rails sur Gentoo, rien de plus simple, installer rudy puis le gem rails :

Configuration de la base de données

Nous allons créer une nouvelle base de données pour Webistrano, ainsi qu’un nouvel utilisateur:

Téléchargement et configuration du Webistrano

On va télécharger le tarball de la dernière version de Webistrano depuis le dépôt GitHub et décompressez le à l’endroit que vous souhaitez. Ici, le chemin de Webistrano sera /home/www/webistrano/.

Ensuite, nous allons configurer Webistrano en éditant les fichiers de configuration mais avant il faut les créer à partir des modèles fournis:

Continue reading Installer Webistrano avec nginx et PostgreSQL sous Gentoo

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un rapport par défaut dans Trac

Dans Trac, lorsque l’on clique sur “Voir les tickets”, on arrive sur la liste des différents rapports disponibles.

Pour des questions pratiques, je préférais arriver directement sur la page du rapport des tickets actifs. On peut donc modifier les liens du menu horizontal pour y arriver! Modifiez donc le fichier trac.ini comme ceci:

Ainsi, ce sera le rapport d’ID 1 qui sera ouvert.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

C: Régler le problème des defunct process

Lorsque vous développez une application, il est parfois très intéressant d’utiliser des threads ou plusieurs processus pour exécuter plusieurs tâches simultanément. Nous allons ici voir un problème qui arrive lors que l’on utilise plusieurs processus, via un fork(). En effet, en C, la fonction fork permet de créer un nouveau processus, qui devient fils du processus appelant le fork.

Processus zombies (defunct)

Par défaut, lorsque le processus père s’arrête, tous les processus fils s’arrête. À l’inverse, lorsqu’un processus fils s’arrête – via un exit(0); par exemple -, sa mémoire est libérée, il devient un processus zombie (seul le bloc de contrôle reste présent) et le processus père continue de fonctionner.

Ainsi, l’on peut voir de nombreuses lignes marquées par un defunct lorsque l’on liste les processus avec un ps:

C’est parce que le processus père n’écoutes pas le signal SIGCHLD, qui est envoyé par le fils lors de son extinction. Ainsi, en écoutant le signal, le père peut libérer son bloc de contrôle. En C, c’est la fonction waitpid qui nous sera utile.

Une ligne à ajouter

Il n’y a qu’une seule ligne (ainsi qu’un #include) à ajouter à votre code C pour que les processus zombies soient “ramassés” par votre processus père. De temps en temps – l’idéal étant la boucle principale s’il y a -, exécutée cette ligne ci:

Les arguments sont les suivants:

  • WAIT_ANY est la constante permettant de dire que l’on souhaite attendre n’importe quel des processus fils de ce processus. À la place, nous aurions pu mettre le pid d’un processus particulier.
  • NULL permet de ne pas récupérer d’informations de statut du processus.
  • WNOHANG est une option permettant d’exécuter waitpid en mode non-bloquant.

N’oubliez pas d’inclure l’en-tête des fonctions et constantes ainsi:

Ainsi, il ne restera plus de processus zombie, ou defunct.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Varnish en reverse-proxy: le problème des adresses locales

Si vous utilisez nginx ou Apache derrière Varnish, vous aurez remarqué que l’adresse IP du client récupérée est l’adresse locale (ou bien l’adresse du serveur hébergeant Varnish). Cela est le cas parce-que c’est Varnish qui créé la connexion TCP à nginx/apache, et non le client directement. Pour cela, nous allons tout simplement installer un module sur votre serveur Web, pour qui va utiliser une en-tête (X-Forwarded-For) pour connaitre l’IP du client.

Pour nginx

Il nous faut nginx compilé avec le module Real-IP (--with-http_realip_module), ce qui est le cas par défaut dans les paquets CentOS et Debian. Dans le fichier de configuration /etc/nginx/nginx.conf, dans la catégorie http {...}, ajoutez ça:

Redémarrez le serveur nginx, et c’est bon.

Pour Apache

Pour Apache, il faut installer le module RPAF2. Je vous invite à lire l’article très intéressant de wiki.tyk.nu.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Monitoring nginx avec Zabbix

En complément de l’article sur le monitoring de PostgreSQL avec Zabbix, voici un nouvel article pour monitorer un serveur Nginx grâce à l’agent Zabbix.

Pour cela, nous avons besoin d’avoir ZTC (Zabbix Template Collection) d’installé: voyez le premier chapitre de l’article précédent sur ZTC.

Configuration d’Nginx

Pour pouvoir récupérer des statistiques sur le serveur Nginx, vous devez l’avoir compilé avec le module HTTPStubStatus, c’est-à-dire avec l’option --with-http_stub_status_module.

Ensuite, il y a uniquement à configurer l’accès aux statuts depuis l’hôte local de Nginx. Si vous n’avez pas créé d’hôte local pour Nginx, il vous suffit d’en créer un.
Ensuite, ajoutez ces quelques lignes de configuration suivantes dans votre server local:

Elle permettent de dire qu’à l’adresse http://localhost/server-status, Nginx doit confier la réponse HTTP au module HTTPStubStatus, qui fournira des statistiques sur le serveur qui seront récupérées par l’agent.

N’oubliez pas de recharger la configuration du serveur HTTP:

Vous pouvez vérifier la configuration depuis votre serveur grâce à wget:

Si le code réponse est bien 200, la configuration est correct.

Configuration de l’agent Zabbix

Avec la même configuration de l’agent Zabbix décrit dans l’article sur PostgreSQL, nous allons activer le template pour Nginx:

Maintenant, nous allons modifier la configuration de l’agent ZTC pour Nginx, à savoir le fichier /etc/ztc/nginx.conf. Remplacez les lignes suivantes:

L’agent ZTC est maintenant configuré, nous allons le tester:

Vous devriez avoir comme retour un nombre supérieur à zéro. Si c’est le cas, tout fonctionne !

Importation dans le serveur Zabbix

Pour finir, importez le modèle Nginx de ZTC (vous trouverez tous les modèles dans le dépôt ZTC), que vous pouvez télécharger ici:

Maintenant, configurez le(s) hôte(s) que vous avez configuré(s) comme ayant le modèle Template_app_nginx. Vous aurez ainsi les statistiques Nginx!

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Installer Zabbix 1.8.x avec PostgreSQL sur CentOS 5

Zabbix est une application de monitoring. Elle permet de surveiller votre parc de serveurs, d’applications et de sites Web. Elle se compose d’un serveur ainsi que d’agents (facultatifs, mais qui permettent de récupérer plus d’informations locales que SNMP) sur chacune des machines à monitorer.

Nous allons voir comment installer le serveur Zabbix ainsi que son front-end Web écrit en PHP, sous CentOS 5.

Installation du serveur Zabbix

Installation des dépendances

Avant tout, nous allons installer les dépendances de Zabbix, à savoir les librairies zlib, curl, openssl, net-snmp et openIPMI, pour pouvoir utiliser au maximum les fonctionnalités de Zabbix. Nous allons également installer un système de gestion de base de données, pour stocker toutes les données: PostgreSQL.

Nous allons maintenant initialiser la nouvelle base de données PostgreSQL:

Important: si vous avez déjà une base de données PostgreSQL sur votre serveur, n’initialisez pas la base! Vous pouvez également voir comment installer PostgreSQL 8.x sous Debian.

Installation du serveur

Maintenant, nous allons télécharger les sources de Zabbix pour l’installer. Vous trouverez les archives des sources sur la page de téléchargement du site Web de Zabbix.

Maintenant, nous allons commencer le processus de compilation en utilisant le programme ./configure avec nos options:

Si toutes les dépendances sont satisfaites, vous devriez avoir ce message:

Enable server: yes
Server details:
With database: PostgreSQL
WEB Monitoring via: cURL
Native Jabber: no
SNMP: net-snmp
IPMI: openipmi
SSH: no

[…]
Enable agent: yes
Agent details:
Linker flags: -rdynamic
Libraries: -lm -lresolv

LDAP support: no
IPv6 support: yes

Ensuite, il nous reste à compiler Zabbix:

À ce moment, vous pouvez installer Zabbix sur votre système comme ceci:

Note: Vous pouvez également créer un paquet de Zabbix avec cette configuration grâce au programme checkinstall.

Continue reading Installer Zabbix 1.8.x avec PostgreSQL sur CentOS 5

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Installation de PHP 5.3 avec Nginx en Fast-CGI sous CentOS

Nous allons installer Nginx et PHP 5.3 configurés pour communiquer en Fast-CGI sous CentOS (testé sous CentOS 5.5). L’avantage de Nginx est qu’il est beaucoup plus rapide qu’Apache, et très complet malgré tout. Dans l’ordre, nous allons installer les paquets pour Nginx et PHP, puis nous allons configurer la liaison Fast-CGI entre les deux.

Installation des dépôts EPEL

Avant tout, pour pouvoir avoir les dépôts EPEL et IUS, dans lequel il y a Nginx et PHP 5.3, nous allons installer deux paquets qui ajoutent ces dépôts:

Installation de nginx

L’installation de nginx est très rapide grâce à yum, il vous suffit de lancer cette commande:

Installation de PHP 5.3

L’installation de PHP 5.3 se fait grâce aux paquets php53*, que nous pouvons également installer grâce à yum.

Note: vous pouvez installer d’autres paquets pour le support de MySQL – php53u-mysql -, ou de PostgreSQL – php53u-pgsql ou php53u-pgsql84 -. Listez les paquets pour PHP 5.3 grâce à la commande yum list | grep php53.

Continue reading Installation de PHP 5.3 avec Nginx en Fast-CGI sous CentOS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Optimiser l’affichage de pages avec Google Adsense

Les pages Web contenant des publicités Google Adsense sont nettement plus lentes à charger que les pages qui n’en contiennent pas: c’est à cause de la méthode de chargement des publicités et de leur place dans la page. En général, les publicités se trouvent dans l’en-tête et/ou dans le menu vertical, elles sont donc chargées avant le corps de page.

Le problème

Le code fourni par Google pour afficher ses publicités est le suivant (avec des variables différentes):

Or, lors du chargement d’un fichier JavaScript, le moteur de rendu du navigateur est arrêté et le chargement de tous les éléments autres est suspendu. Par conséquent, le navigateur doit attendre que la page externe finisse de charger avant même de continuer à charger les autres éléments internes de la page Web. Ainsi, la page est nettement plus longue à charger et le ressenti utilisateur est plus mauvais…
Continue reading Optimiser l’affichage de pages avec Google Adsense

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

SVN: Créer des liens entre les dépôts avec svn:externals

Il est possible que dans certains projets, vous ayez besoin d’une librairie, d’une autre projet ou d’un dossier précis d’un autre projet, que vous l’ayez développer ou pas. Seulement, vous ce dont vous avez besoin est voué à être mis à jour régulièrement et que vous voulez profiter de manière automatique de ces mises à jour, il y a une solution avec SVN: svn:externals.

Comme nous le montre le “livre de SVN”, svn:externals est une propriété associée à un dossier parent, qui permet de déclarer un dossier fils comme un contenu externe. Ainsi, vous pouvez configurer la propriété sur votre dossier /project1/trunk/includes/ pour que le dossier fils lib1 contienne /project-lib1/trunk par exemple.

Ainsi, à chaque mise à jour (svn update) de votre project1, votre client SVN ira voir à l’adresse associée pour le dossier trunk/includes/lib1 pour vérifier qu’aucune nouvelle révision n’éxiste.

Note: Vous pouvez très bien lors de la création de la propriété svn:externals spécifier une révision précise du dépôt externe, mais je ne voit pas vraiment l’intérêt dans le sens où, dans ce cas là, un svn copy ou un simple copier/coller suffit.
Continue reading SVN: Créer des liens entre les dépôts avec svn:externals

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

PHP-Gettext-Edit: Gérez vos traductions Gettext simplement!

PHP-Gettext-Edit est une application PHP qui permet de gérer très simplement les différentes traduction d’un site Internet par exemple, plus généralement d’une application (qu’elle soit écrite en PHP, C, Java, JavaScript…) utilisant des fichiers de traduction Gettext.

En utilisant PHP-Gettext-Edit, vous pouvez en quelques clics analyser votre code, faire les traductions et compiler les fichiers de traductions! PHP-Gettext-Edit vous permet de:

  • Analyser un code source pour en générer un modèle de traduction, contenant toutes les chaines de caractère à traduire
  • Créer des fichiers de traduction à partir de modèles
  • Éditer directement depuis votre navigateur un fichier de traduction
  • Compiler en .mo ou en JSON un fichier de traduction
  • Contrôler la validité
    • Des modèles par rapport au code source
    • Des fichiers de traductions par rapport à leurs modèles
    • Des fichiers compilés par rapport à leurs fichiers de traduction
    • Des langues entre-elles par rapports aux fichiers qu’elles contiennent
  • Éffectuer les opérations précédentes de manière collective

Rendez-vous sur le site du projet, www.php-gettext-edit.net »

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail