PHP Notice: Sorry, your PCRE extension does not support UTF8 which is needed for the I18N core (CentOS)

Lors d’une installation avec les paquets de PHP – ici sous CentOS – il arrive qu’il y ai des petits problèmes comme celui-là:

PHP Notice: Sorry, your PCRE extension does not support UTF8 which is needed for the I18N core

PHP nous dit que PCRE ne supporte pas l’UTF-8. Nous pouvons vérifier la configuration de PCRE grâce à la commande pcretest:

Ici, on voit que PCRE supporte bien l’UTF-8. Si ce n’est pas le cas pour vous, il vous suffit de recompiler PCRE avec le support de l’UTF-8 comme vu plus bas pour l’Unicode. Seulement, si comme moi, il est bien compilé avec le support de l’UTF-8, il faut chercher plus loin: on voit que l’Unicode n’est pas supporté par PCRE (“No Unicode properties support”), il faut donc l’installer…

Continue reading PHP Notice: Sorry, your PCRE extension does not support UTF8 which is needed for the I18N core (CentOS)

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Tunnel HTTP sur SSH: Connexion sécurisée et non filtrée

Si vous utilisez une connexion Internet filtrée (qui ne laisse passer que les paquets HTTP par exemple) ou publique sur laquelle vous faites passer des données confidentielles, vous pouvez passer par un tunnel SSH, encapsulé dans un tunnel HTTP. Ainsi, les règles de filtrage ne s’appliquent pas à vos paquets HTTP – la connexion n’est donc plus bridée – et les données sont cryptées via le protocole SSH. Il y a donc une triple-encapsulation de vos paquets:

Paquet X -> SSH -> HTTP -> Serveur relais -> HTTP -> SSH -> Paquet X

Le seul prérequis est que vous devez avec un serveur relais hors de votre réseau sur lequel vous avez un compte SSH, et sur lequel est installé HTTPTunnel. Votre ordinateur client doit également avec HTTPTunnel d’installé.

Installation de HTTPTunnel

Sur Debian ou sous CentOS, le paquet httptunnel est disponible respectivement dans les dépôts stable et EPEL.

Note: installez httptunnel sur votre machine ainsi que la machine relais, comme décrite dans l’introduction.
Note: Sous CentOS, si l’utilitaire yum ne connait pas le paquet httptunnel, ajoutez le dépôt RPMForge avec la commande suivant:

Continue reading Tunnel HTTP sur SSH: Connexion sécurisée et non filtrée

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Installer HipHop sur CentOS 5

HipHop pour PHP est un programme développé par Facebook permettant de compiler des applications PHP en binaire. Cela permet une augmentation très importante des performances de celle-ci. Pour l’installer sur CentOS 5, il vous suffit d’ajouter quelques dépôts et d’utiliser yum.

Note: HipHop n’est pour l’instant supporté que sur les architectures 64 bits.

Installation des nouveaux dépôts

Pour installer les 3 nouveaux dépôts, il vous suffit de lancer ces 3 commandes:

Installation de HipHop

Ensuite, il vous suffit de lancer yum pour installer HipHop via les nouveaux dépôts configurés:

yum se chargera de l’installation de toutes les dépendances nécessaires et trouvées dans les dépôts.

Important: par défaut dans CentOS, la version de gcc est la version 4.1.2 alors que la version minimum pour HipHop est la version 4.4. N’oubliez pas de mettre à jour gcc, ainsi que g++.

Une fois l’installation terminée, le compileur hphp se trouve dans le /usr/bin, ainsi que dans le répertoire de HipHop, à savoir /usr/lib64/hphp/.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Mettre à jour gcc sur CentOS 5

La version de gcc (ainsi que g++, dont le nom du packet est gcc-c++) présente de base dans CentOS 5 est la version 4.1.2. Si vous avez besoin d’une version plus récente de gcc et/ou de g++ vous devez simplement utiliser le packet gcc44, qui contient – comme son nom l’indique – la version 4.4 de gcc. Pour ce faire, vous devez lancer les commandes suivantes:

Ensuite, pour permettre la rétrocompatibilité, il vous suffit de créer les liens symboliques suivants:

Ainsi, la version 4.4 de gcc est présente sur votre CentOS 5:

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Optimiser l’affichage de pages avec Google Adsense

Les pages Web contenant des publicités Google Adsense sont nettement plus lentes à charger que les pages qui n’en contiennent pas: c’est à cause de la méthode de chargement des publicités et de leur place dans la page. En général, les publicités se trouvent dans l’en-tête et/ou dans le menu vertical, elles sont donc chargées avant le corps de page.

Le problème

Le code fourni par Google pour afficher ses publicités est le suivant (avec des variables différentes):

Or, lors du chargement d’un fichier JavaScript, le moteur de rendu du navigateur est arrêté et le chargement de tous les éléments autres est suspendu. Par conséquent, le navigateur doit attendre que la page externe finisse de charger avant même de continuer à charger les autres éléments internes de la page Web. Ainsi, la page est nettement plus longue à charger et le ressenti utilisateur est plus mauvais…
Continue reading Optimiser l’affichage de pages avec Google Adsense

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail